LinkedIn
Bjorn Lomborg

Get the facts straight

9 Dec2015

COP21 : le traité de Paris vu du Ghana

Published by Africa Time

La réduction des émissions de carbone est-elle vraiment la priorité des citoyens, notamment en Afrique? Par Bjorn Lomborg, directeur du Copenhagen Consensus Center et professeur adjoint au Copenhagen Business School. Bjorn Lomborg commente chaque jour l'actualité de la COP21 pour La Tribune. La banlieue d'Alajo est aussi lointaine des hôtels de luxe de Paris que vous pouvez l'imaginer. Toutefois ici en France, les bureaucrates et les politiciens sont en train de négocier un traité sur le climat pour « aider les populations pauvres du monde », incluant des milliards d...

6 Dec2015

Energies renouvelables : l'incohérence de la COP21

Published by La Tribune

Ici à Paris, beaucoup de gens bien-pensants croient qu'il nous faut, actuellement et dans les années à venir, réduire massivement les émissions de carbone et subventionner la production des énergies renouvelables (EnR), pour que la planète puisse avancer dans la résolution du changement climatique. Mais dans le même temps, ces mêmes personnes argumentent sur le fait que l'exploitation du solaire et de l'éolien est déjà compétitive, ou le sera très bientôt. Ces deux arguments sont incompatibles et les personnes qui tablent en même temps sur ces deux points se trompent, que ce soit...

3 Dec2015

Le changement climatique n'est pas la priorité majeure du monde

Published by La Tribune

Il n'y a aucun activiste en vue ici au Bourget dans la Banlieue de Paris où se déroule actuellement le sommet sur le climat. La zone a été bouclée, ce qui est compréhensible, et l'on y retrouve quasiment pas de public. Cependant, bien que les marches préalablement planifiées aient été annulées pour des raisons de sécurité, vous trouverez encore beaucoup de manifestants passionnés qui tentent de faire pression dans les médias et ailleurs sur les intervenants de ce débat climatique en faveur d'un traité plus drastique.

30 Nov2015

COP21 : encore une autre dernière chance?

Published by La Tribune

Si l'on ne tire pas les leçons de l'histoire, on est forcément amené à la répéter. Ici à Saint-Denis, au nord de Paris, nous avons grandement besoin de tirer des leçons de l'histoire. Des milliers de personnes sont rassemblées ici pour le 21e sommet international sur le réchauffement climatique. Les hôtels affichent quasiment complet, les médias s'installent, et les manifestants se préparent à déclamer leurs revendications. Tout cela parce que, selon l'Earth League et beaucoup d'autres, il s'agirait du sommet « de la dernière chance » pour prévenir une...

8 Nov2015

COP 21 Beaucoup de symboles, et après?

Published by La Tribune

Devant le site du Bourget où se déroule la conférence Paris Climat 2015 (COP21), les organisateurs ont érigé des « Arbres à Vent » qui produisent de l'électricité en utilisant la force de la brise. Cette initiative résume exactement les travers de cette conférence. Cet arbre qui coûte environ 25 000 euros produira seulement 3 500 kWh par an. Avec un prix de production de 7 centimes d'euros par an, il faudra 89 années pour compenser le coût de l'investissement. En d'autres termes, ce système est 300% plus onéreux que les structures éoliennes classiques dont on sait...

22 May2015

19 objectifs de développement pour un monde meilleur d'ici 2030

Published by L'Express

Au mois de septembre, 193 gouvernements se réuniront à New York au siège de l'ONU afin de conclure un accord sur un panel d'objectifs ambitieux pour 2030. Durant les 15 prochaines années, ces objectifs orienteront la répartition des 2500 milliards de dollars alloués à l'aide au développement, sans oublier les innombrables milliers de milliards de dollars alloués aux budgets nationaux.

7 Aug2014

Lomborg dans Le Monde, « crée le buzz à New York » 

Published by Le Monde

L'ONU invitée à limiter ses Objectifs de développement durable pour 2030 LE MONDE | 02.07.2014 par Alexandra Geneste « L'ONU peaufine sa dernière folie des grandeurs. Alors que les Objectifs du millénaire pour le développement (OMD) arrivent à échéance en 2015, les négociations destinées à définir l'agenda « post-2015 » battent leur plein. Pas moins de 12 réunions ont déjà eu lieu depuis un an. La prochaine, prévue du 14 au 18 juillet, s'annonce cruciale... ...Le fait que l’initiative provienne de son fondateur, le statisticien Bjorn Lomborg , réputé...

13 Feb2014

Quel état du monde en 2050?

Published by La Tribune

Quel état du monde en 2050? 2014-02-13, BJORN LOMBORG La Tribune, France. Point par point, une évaluation de la situation de la planète et de ses habitants d'ici à 2050. Des raisons de ne pas sombrer dans le pessimisme... Par Bjorn Lomborg, directeur, Copenhaguen Consensus Center. Vivrons-nous mieux en 2050 que nos prédécesseurs en 1900 ? Le débat sur l'évolution du monde, que ce soit en bien ou en pire, n'est pas nouveau. Ce sujet a été longuement débattu par les scientifiques et les philosophes depuis plusieurs siècles. De Malthus à The Limits to Growth, les pessimistes n'...

17 Jun2013

Bjorn Lomborg: «Le réchauffement climatique n'est pas la fin du monde»

Published by Le Figaro

2013-06-17 INTERVIEW - « Écologiste sceptique », le statisticien danois invite le monde à investir massivement dans les énergies « vertes ». LE FIGARO - Comment pouvez-vous dire, comme vous l'avez fait récemment dans le Sunday Times, que le réchauffement a plus d'avantages que d'inconvénients? Bjorn LOMBORG - Le changement climatique est un problème pour le futur mais, pour l'instant, il est bénéfique dans beaucoup de régions du monde. Des températures plus élevées signifient, par exemple, moins de dépenses pour le chauffage et moins de morts à cause du...

24 Feb2012

Sables bitumineux: une étude critiquée. Lomborg interview in La Presse

Published by La Presse

Mathieu Perreault La Presse 24 février 2012 L'immensité des réserves de carburants fossiles est l'aspect qui a le plus retenu l'attention de Bjorn Lomborg, le célèbre statisticien danois qui a publié L'environnementaliste sceptique en 2001. «On voit noir sur blanc qu'il y a abondamment de carburants fossiles», dit M. Lomborg en entrevue depuis Copenhague. (...)

Pages